L’exposition « Une terre une famille » du photographe Reza, qui a reçu un accueil très enthousiaste, sauvagement vandalisée. -

L’exposition « Une terre une famille » du photographe Reza, qui a reçu un accueil très enthousiaste, sauvagement vandalisée.

FR:
L’exposition « Une terre une famille » du photographe Reza, qui a reçu un accueil très enthousiaste, sauvagement vandalisée.

Dans la nuit du 5 au 6 mai, l’exposition de trente tirages grand format a été saccagée. Les photographies représentant enfants, des femmes et des hommes d’ici et d’ailleurs dans la tourmente des guerres, de la famine, des catastrophes et de l’exil, ont été lacérées à coup de couteau et trois totems en bois, supports de l’exposition ont été détruits.

C’est le témoignage engagé d’un photographe, journaliste, qui est ainsi vandalisé.

C’est l’engagement d’élus locaux de Saint Sébastien sur Loire, porteurs de messages de paix et de dialogues entre les cultures à travers cette exposition, qui est piétiné.

Le photographe Reza, informé de cet acte, alors qu’il est en reportage à l’étranger se déclare profondément blessé par cet acte de vandalisme qui « ôte leur dignité à des êtres en souffrance qui m’ont confié leur histoire pour que je les porte à travers mes témoignages visuels. L exposition "une terre une famille » se veut un appel à la tolérance, au respect des membres de notre famille d'humains au-delà des frontières et des différences."

 
 ( Sos.şəbəkədə gedən yazışmanin FOTO-ƏKSİndə olan qramatik və məzmun səhvlərinə görə redaksiya məsuliyyət daşımır ) 
 Bütün hüquqlar qorunur ! Xəbərlərdən istifadə edərkən    www.AZpress.AZ    saytına istinad zəruridir !